KAOTIK 747

DE LA DASS À LA SCÈNE

C’est un soir de janvier que Kareem ouvrit les yeux à Nice... Fils d’une maman au statut plus que précaire et d’un papa totalement absent, Kao fut adopté à l’âge de neuf mois... Bercé par les chansons de Daniel Balavoine ou encore Eminem, Kao aime pratiquer un rap à texte, sans aucune insulte ni haine, tout en ciblant des thèmes de société qui lui sont chers. Actuellement produit par un joueur de football professionnel, Kao poursuit la création de son futur album intitulé Sans arme, ni haine, ni violence avec des collaborations prestigieuses telles que Shurik’n et Saïd du groupe « IAM», Priscilla Betti, Sisters G, etc. Kaotik est un rappeur au grand coeur qui s'implique afin de soutenir des causes. Après avoir soutenu ouvertement les forces de secours et de sécurité dans son clip Projet18, le rappeur niçois revient en force en ayant réuni plus de 40 célébrités dans son tout nouveau clip Petits Anges. « J'ai tenu à faire cette chanson car j'ai eu la chance d’être parrain d'une association d'enfants malades mais ce que j'ai vécu m'a brisé le coeur... Passer du temps avec un ange et savoir deux semaines après qu'il n'est plus restera un triste moment... J'avais besoin d'exprimer ça et de rendre hommage à ces enfants, à leurs parents mais également aux associations d'enfants malades et à tous les hôpitaux et soignants qui luttent à leurs côtés. J'ai donc pu tourner une partie du clip à l’hôpital Lenval de Nice avec des enfants malades. Dans un second temps, j'ai invité des sportifs et des célébrités à me rejoindre simplement en faisant le signe du coeur avec les mains...» Kaotik se veut foncièrement fédérateur et prône ouvertement l'amour et la fraternité. L'ensemble des revenus générés par les écoutes du titre Petits Anges, via les plateformes streaming seront reversés à la Fondation Lenval. Reconnue d’utilité publique depuis 1893, elle a pour mission principale de « recevoir tous les enfants, sans condition de ressources et sans distinction de culte ou de nationalité». La Fondation Lenval s’engage à utiliser l’argent reçu pour améliorer le quotidien des enfants malades soit par l’achat de matériel médical, soit en finançant équitablement les projets des associations travaillant avec elle.